<
Association couleur enfants madagascar,Eduquer,soigner,aider
Qui sommes nous ?
Nos projets
Bénévolat
Nous aider
Nos partenaires
Nos dépenses
Dons
Nos réalisations
Avril mai juin 2002
juin 2003
mars 2004 Gafilo
l'après Gafilo avril 2004
Vous avez été confronté à la réalité 21 avril 2004
Nous joindre
Philippe Laval
38 rue des entrepôts  Paris
Tél / Fax : 01 40 11 26 55
laval.henri@free.fr

Dans un petit village de pêcheurs Ambodirafia
oublié des hommes.
et des dieux situé sur la côte Est de Madagascar,
nous avons construit grâce à la participation financière de
de l' Ordre Souverain de Malte Monégasque:

  • Une école primaire de 3 classes
  • un logement de fonction pour l' instituteur
  • Un dispensaire de premiers soins
  • Des latrines
  • 3 puits dans le village
école Ambodirafia

Avril Mai Juin 2002

Ambodirafia a été de nouveau détruit par un cyclone Harry en mars 2002, deux ans après le précédent Hudah.

cyclone Harry cyclone Harry

Comment se rendre dans cette région isolée de Madagascar
Comment y faire parvenir les médicaments que m'ont confiés les membres de l'association SOS enfants.
Comment réparer les dommages causés à l'école construite grâce à l'Ordre Souverain de Malte.

Je remercie Madame Sylvia N'Diaye de Nouvelles Frontières d' avoir accepté que j' emporte quelques 80 kg d' aide humanitaire dans l' avion de la compagnie Corsaire.

Tannarive était alors sous le blocus, le litre essence était vendu 45 FF. Chaque jour je me rendais à pied à l' aéroport dans l' attente d' un vol qui me rapprocherait de ma destination.

Au bout de 6 jours un vol pour Sambava s' affichait, Olivier le neveu de Philippe Laval me faisait parvenir mes bagages par taxi.

C' est grâce à l' aide de madame le docteur Méline responsable médical de l' aéroport international d'Ivato ainsi qu 'aux officiers de la police de l' air et des frontières que j' ai pu embarquer avec la totalité de mes médicaments: madame le docteur Méline ayant plaidé ma cause auprès de la compagnie Air Mad.

C' est ensuite aux officiers commandants de bord que je présente mes remerciements, faisant escale à Antalaha ils m' ont permis de descendre et de récupérer mes bagages.

Grâce aux instructions de Philippe Laval et à l' avance qu' il m' avait faite, j' ai pu commander de nouvelles tôles, coupées sur mesure à 3.50 m, à une entrepris de Tamatave les faire acheminer vers Antalaha puis les faire charger sur une petite embarcation pour Cap Est situé 60 km plus au sud.

 

reconstruction du pont passage des camions en bac
Le Care International mettait les bouchées doubles pour rendre la piste utilisable. Les ponts avaient été malmenés. Des bacs de fortune posé sur des pirogues et des fûts permettaient le passages des taxis brousses

Arrivé à  Ambodirafia j'ai constaté que les villageois avaient commencé la reconstruction de leurs maisons et n'avaient pas perdu le moral malgré le sort qui s'acharnait 

Le cyclone est venu de la mer détruire quelques villages est reparti d'où il est venu.

plage
Les fruits que nous espérions depuis deux ans ont disparus. Les bananes et la canne à sucre avaient fait leur réapparition, nous attendions les premiers litchis, mangues, avocats, citrons, mandarines, oranges, ananas...Les récolte de manioc, riz, patates douces avaient déjà été compromises par les incendies.

L'alimentation se compose de riz, de poisson, plus rare volailles et oeufs, agrémentés depuis peu par des concombres , pastèques et melons.

Ils consomment également les feuilles de certaines arbres en bouillon pour mouiller le riz: les brédes plus ou moins amères.

puits
Les villageois m'ont racontés qu'ils sont passés dans du cyclone, un calme d' une demi heure avant que le vent ne reprenne en sens opposé.

Le cyclone a duré 18 heures donc aussi bien à marée haute qu'à marée basse. La mer très agitée est montée loin sur le rivage et dans les estuaires bousculant les ponts et contaminant les puits. C' est une eau saumâtre qui est tirée des puits on peut se laver, faire la lessive ou la vaisselle, mais il faut aller vers des puits plus éloignés de la mer pour trouver de l' eau douce et potable.

Philippe Laval présent pendant ce cyclone avait fait le nécessaire pour protéger le matériel médical si patiemment collecté au cours des précédentes missions. 

dispensaire Le dispensaire a pu donc fonctionner normalement sans restriction.

Aucune épidémie ne s'est développée pendant cette période.

 

La charpente de l'école, les murs ceinturés de bétons armés ont bien résisté. Nous n'avons eu qu'à rem^placer les tôles envolées sur tout le versant est et sur un partie du versant ouest.

La maison du directeur, les salles de classes ont été vite réparés et opérationnelles, les cours ont pu se poursuivre sans que les enfants aient les pieds dans l'eau.

école
La piste a été réhabilitée grâce aux nombreuse équipes de travailleurs embauchés par le Care International permettant aux véhicules 4X4 de cette organisation de transporter puis de distribuer l'aide offerte par Caritas: du riz, mais, des couverture et des moustiquaires.....
Toutes les organisations, tous les résidents, tous les étrangers dont je fais partis ainsi que tous les malgaches souhaitent ,prient, espèrent que les événements que traversent actuellement la Grande île vont s'arranger afin que chacun puisse reprendre le travail , afin que chacun puisse mettre son énergie au bénéfice de ce pays si attachant.

chronologie...
nos réalisations avril mai juin 2002
nos réalisations juin 2003
nos réalisations mars 2004
nos réalisations avril 2004 l'après Gafilo
Vous avez été confronté à la réalité 21 avril 2004
Où se loger à Ampéfy conception du site http://madatana.com Haut de page